Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Radio Vatican

Home / Eglise

Le Pape encourage l'Ordre de Malte à poursuivre son œuvre dans la société


Des milliers de membres et volontaires de l’Ordre de Malte sont à Rome ce week-end. Venus des cinq continents, ils ont fêté les 900 ans de la bulle pontificale de Pascal II établissant la souveraineté de leur ordre. Le 15 février 1113, cette bulle plaça l’Ordre sous la protection du Saint-Siège, lui permettant ainsi d’élire librement ses chefs, sans interférence de la part d’autres autorités laïques ou religieuses. Après la messe célébrée samedi matin dans la basilique Saint-Pierre par le cardinal secrétaire d’état Tarcisio Bertone, le Pape est descendu à leur rencontre pour prononcer un discours devant tous les participants.

"L’Ordre de Malte a sû traverser les siècles sans pour autant renier son identité et Benoît XVI" a tenu à rappeler Benoît XVI en rencontrant ses hôtes. Le Pape a ainsi relu la riche histoire de cet ordre, pour mieux en souligner son rôle et sa contribution au sein de l’Eglise.

Le compte-rendu d’Olivier Bonnel RealAudioMP3

"Votre Ordre, depuis sa fondation, s’est distingué par sa fidélité à l’Eglise et au Successeur de Pierre tout comme par sa physionomie spirituelle constitutive, caractérisée par un idéal religieux élevé" a souligné le Pape invitant à continuer à cheminer sur cette voie en témoignant de façon concrète de la force transformante de la foi.

Car en raison de cette foi, les Apôtres abandonnèrent tout pour suivre Jésus et allèrent ensuite par le monde entier, obéissant ainsi au commandement qu’ils avaient reçu d’annoncer l’Evangile à toute créature a souligné Benoît XVI, . En raison de cette foi aussi, au cours des siècles, les membres de l’Ordre de Malte se sont consacrés d’abord à l’assistance des malades à Jérusalem puis à secourir les pèlerins de Terre Sainte exposés à de graves dangers, en écrivant des pages lumineuses de charité chrétienne et de défense de la chrétienté.

La suite du Christ à travers les pauvres

Au XIXème siècle, l’Ordre s’est ouvert à des champs d’activités plus vastes dans le domaine de l’assistance et dans celui du service des malades et des pauvres mais sans jamais renoncer à ses idéaux originels, en particulier à celui d’une vie spirituelle intense de chacun de ses membres. "C’est dans cette direction que doit se poursuivre votre engagement", a dit le Pape, avec une attention particulière à la consécration religieuse qui constitue le cœur de l’Ordre.

N’oubliez jamais vos racines, a rappelé Benoit XVI, rappelant que l’institution de l’Ordre souverain établit il y a 9 siècles s’assimilait aux traits de la vie religieuse. Son inspiration chrétienne doit toujours orienter l’engagement social de ses membres a poursuivi le Pape, précisant que l’œuvre des hospitaliers n’est pas une simple philanthropie mais bien l'expression efficace et le témoignage vivant de l'amour évangélique.

Une mission pour le bien intégral de l'homme

L'amour du prochain correspond au commandement du Christ et à son exemple, s'il se fonde sur un amour véritable envers Dieu a rappelé Benoît XVI. Ainsi, a-t-il dit à ses hôtes : votre vie quotidienne doit être pénétrée de la présence de Jésus et pour donner l'amour a ses frères, il est nécessaire de le recueillir au feu de la charité divine, par la prière, l'écoute constante de la Parole de Dieu et une existence centrée sur l'Eucharistie.
Se tournant vers l’avenir, le Pape a conclu que L’Ordre de Malte devait continuer à opérer dans la société et dans le monde au long des grandes voies balisées par l'Evangile, et rendu une fois encore hommage à une communauté qui ne vise pas quelque pouvoir ou influence de nature mondaine, mais désire exercer en pleine liberté sa mission propre pour le bien intégral de l'homme, surtout envers ceux qui ont le plus besoin d'espérance et d'amour.

(Photo: des chevaliers de l'Ordre de Malte en procession vers la basilique Saint-Pierre, le 9 février)