Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

lingua:

Home / Politique

La crise en Turquie peut-elle conduire à une scission de l'AKP ?


Le Premier Ministre turc, Recep Tayyip Erdogan rentre ce jeudi soir d’une tournée au Maghreb. Il retrouve un pays à l’opinion publique chauffée à blanc où des dizaines de milliers de manifestants exigent sa démission. Au septième jour d'un mouvement qui a fait un troisième mort, un policier, beaucoup espèrent que le chef du gouvernement saura trouver les mots pour ramener le calme. Lui privilégie l’ordre et multiplie les signes de fermeté alors que le président turc et son vice-premier ministre, pourtant du même parti, prônent l’apaisement et l’ouverture.

Est-ce le symptôme d’une division au sommet de l’Etat et de deux courants de pensées pouvant déboucher sur une scission de l’AKP au pouvoir depuis 10 ans ? Non, selon Samim Akgonul, chercheur au CNRS spécialiste de la Turquie RealAudioMP3